top of page
Rechercher

LA PROCRASTINATION / "Je le ferai demain plutôt !"



  1. Les échéances d'un projet ou d'une tâche sont lointaines, tu n'arrives pas à te projeter.

  2. Tu priorises mal les choses

  3. Tu as peur de quelque chose et tu repousses le moment

  4. Tu manques de confiance en toi

  5. Tu est trop perfectionniste et tu anticipes les potentiels retours négatifs que tu n'arriveras pas à gérer




1er conseil : Prioriser les tâches/objectifs : il est nécessaire de commencer par les choses les plus importantes de la liste de tâches ou d'objectifs. Cela permet de créer une dynamique et un sentiment de satisfaction lorsque le plus important a été accompli.


2ème conseil : Créer des sous-objectifs : si l'objectif ou la tâche est trop lointaine et/ou trop conséquente, ne pas hésiter à créer des sous-tâches ou sous-objectifs à réaliser chaque jour. Cela permet de voir l'avancement et d'engendrer de la motivation !


3ème conseil : Se fixer des séquences : Il est plus intéressant de se fixer des séquences de 10 à 20 minutes durant lesquelles nous réalisons nos tâches plutôt que d'y consacrer 5 heures consécutives et de n'être productif que quelques minutes sur 5 heures...

Si la période fixée est trop longue, il y a des risques d'être très vite déconcentré et de passer plus de temps sur le téléphone par exemple, que sur la tâche prévue !


Dernier conseil : Trouver SON moment productif de la journée : Nous avons tous un moment ou nous sommes plus productif que d'autres dans notre journée. Pour certaines personnes c'est le matin, pour d'autres le soir tard. Identifier son moment productif permet d'axer la réalisation de tâche et d'objectifs et d'être plus efficace.





Ne jamais remettre au lendemain ce que l'on pourrait faire le surlendemain - M. Twain







Camille Petey - Psychologue clinicienne

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le blog de ce site internet verra bientôt le jour !

bottom of page